Présentation

Objectifs d’une Cuma forestière

-Mettre à disposition des membres, propriétaires forestiers, de la main d’œuvre forestière qualifiée et du matériel pour la réalisation de leurs travaux de sylviculture et d’exploitation

- Que les adhérents puissent disposer du personnel de la coopérative en ne supportant les charges que proportionnellement à la masse des travaux qu’ils s’engagent à faire ou qui est déjà effectuée.

LA CUMAFOBAR

Créé en 1981  pour travailler sur les propriétés de deux groupements forestiers respectifs avec pour objectif d’avoir du personnel à disposition pour entretenir leurs plantations importantes.

La Cumafobar a commencé à travailler sur la Meuse. Au fil du temps, elle s’est élargie en rayon d’action et en nombre d’adhérents. L’objectif était de rester sur un secteur géographique limité et de ne pas trop s’agrandir afin de maîtriser les coûts et de garder une liberté de travail pour pratiquer la sylviculture souhaitée par les propriétaires ou gestionnaires.

Aujourd’hui, elle regroupe 32 adhérents répartis sur la Haute Marne, les Vosges et  la Meuse. Les propriétés ont des structures trés diversifiées et d'importance diverses

Le conseil d’administration est composé de trois membres.

C’est une structure coopérative dans laquelle les adhérents possèdent des parts dans des proportions variables et suivant l’importance de leurs travaux.

Lors des AG, les pouvoirs sont répartis de manière égalitaire entre les membres. La règle pour les votes et les décisions que doit prendre l'AG est un adhérent, une voix. Les comptes sont suivis par ADHEO et par le conseil d’administration.
 

Le personnel est composé d'un technicien responsable de l'organisation du travail, de deux sylviculteurs polyvalents et d'une secrétaire à mi-temps.

Elle assure tous les travaux de gestion technique et administratif, de sylviculture et d'exploitation. Quand elle n'a pas les moyens de réaliser certaines demandes, elle sous-traite avec des partenaires fiables et sûres.